Abdoun Nassir

Conference HomeOrganizing TeamKeynoteProgramCall for PapersParticipant Registration

ABDOUN NASSIRABDOUN NASSIR
Doctorant en Science Politique – Université de Ngaoundéré (Cameroun)
Yaoundé – Cameroun

Au plan académique, j’ai obtenu successivement 3 Masters (Histoire Politique, Science Politique, Sport and Olympic Studies) avec des thèmes portant sur le Sport au Cameroun. De plus, je compte 4 publications d’articles relativement au Football et à l’éducation olympique au Cameroun. Enfin, je suis doctorant en Science Politique à l’Université de Ngaoundéré (Cameroun). En outre, j’interviens régulièrement au Digital College de Paris et à l’Université de Ngaoundéré dans le cadre des cours de Licence et Master en études sportives et olympiques.
Au plan professionnel, je suis cadre au Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC) depuis 2015. J’ai assumé plusieurs fonctions notamment celle de Responsable de l’Agenda Olympique 2020 et de Responsable des Ressources Humaines.

Résumé

De la collaboration entre le Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC) et le Ministère des Sports et de l’Education Physique (MINSEP) : entre permanences et ruptures

Le Cameroun participe aux compétitions internationales dès les années 1960 avec l’accession du pays à l’indépendance. Si le football semble avoir plus de notoriété, avec cinq (05) titres de CAN (Coupe d’Afrique des Nations), que les autres disciplines sportives, il importe toutefois de noter que le Cameroun compte six (06) médailles olympiques obtenues entre 2000 et 2012. C’est ainsi que le Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC), acteur clé du mouvement sportif, a vu ses prérogatives progressivement s’étoffer aux cotés de l’institution étatique représentée par le Ministère des Sports et de l’Education Physique (MINSEP). Dans cette perspective, l’année 2019 marque une mutation majeure car, pour la toute première fois, sous l’égide du Chef du gouvernement camerounais, deux (02) conventions sont signées entre les deux (02) acteurs majeurs du mouvement sportif camerounais portant respectivement sur la participation du Cameroun aux compétitions internationales multisports placées sous l’égide du Comité International Olympique (CIO) et l’organisation des Jeux Nationaux du Cameroun. Ce tournant majeur de la politique publique du sport au Cameroun a été précédé par la promulgation d’une nouvelle loi sur les Activités Physiques et Sportives (APS) en 2018 suivi, plus tard, de l’adoption des nouveaux statuts du CNOSC en septembre 2019. C’est donc un nouvel environnement qui se dessine. La problématique centrale de cette réflexion tourne autour des mécanismes institutionnels qui assurent la collaboration entre le mouvement olympique et le gouvernement camerounais dans le cadre de la participation aux compétitions internationales. Dans une démarche pluridisciplinaire usant de la science politique et de l’histoire politique, il sera question, dans une approche dynamique, d’analyser les outils de collaboration entre le CNOSC et le MINSEP en matière de participation aux compétitions internationales pour en déduire les variables majeures qui impactent sur la performance sportive.

Mots-clés : Cameroun, collaboration institutionnelle, CNOSC, MINSEP, compétitions internationales.

Subscribe to stay informed

Shortest way to explore what will happen on Inconference

Our Partners & Sponsors